Comme chaque année, nous vous proposons une analyse succincte et simplifiée des comptes de la commune. Nous y joignons une analyse des comptes du SIAG (propriétaire des remontées) et de la Régie AGS Nature (exploitante).

Ces comptes arrêtés au 31/12/2016 concernent les exercices 2011 à 2016 et ne tiennent pas compte de la dernière saison d'exploitation de la station.

Ils doivent alerter sur la gestion globale de la commune et de la station. En effet, l'impossibilité pour la Régie de payer un loyer des installations a des conséquences en cascade sur le SIAG, qui voit ses possibilités d'investissement réduites (et c'est à lui qu'incombe le gros entretien des installations) et sur la commune, qui a du le compenser en 2016 en augmentant fortement sa participation au syndicat.

La commune est dans une situation où les clignotants orange s'allument : baisse des recettes, augmentation forte des charges réduisent ses marges de manœuvre et sa capacité à financer les investissements qu'elle doit assurer aux habitants.

Il faut souligner les efforts accomplis pour que la situation ne soit pas plus dégradée après des saisons aussi difficiles. Mais autant d'énergie dépensée, autant de solutions conjoncturelles trouvées ne suffiront sans doute pas : une réflexion sur le modèle économique doit impérativement être engagée afin que ces efforts ne soient pas vains.

Et pour cela, une mobilisation de tous est nécessaire : habitants permanents et secondaires, acteurs économiques, élus et non élus, avec tous les amoureux de l'Alpe du Grand Serre pour inventer notre avenir avec une vraie réflexion collective.

Les analyses financières jointes à cet article ont été envoyées à la Mairie, et la réponse éventuelle (ou les compléments) sera publiée.

DP

 

Voir ici les analyses de 2016  : http://www.lalpedugrandserre.com/2016/08/les-comptes-de-la-commune.html