Après deux soirées, il faut faire le constat que le festival de jazz attire du monde sur la station. Plus de 120 personnes ont répondu présent pour un concert d'anthologie en deux parties le 4 Mars.

Un groupe Matheysin d'abord : Les Mains Libres (Emmanuel Burlat au piano, Angéline Mere au chant, et Françoise Rochet à la contrebasse électrique)

Puis le Trio Barolo avec Philippe Euvrard à la contrebasse et à la composition, Francesco Castellani au trombone (une magnifique sonorité), et l'accordéon de Rémy Poulakis (chant lyrique).

Le festival s'est prolongé Dimanche soir pour une soirée un peu plus intimiste (une cinquantaine de personnes), avec Philippe Casaly et André Wentzo qui ont joué une interprétation éblouissante de Caravan, entre autres... La soirée s'est terminée par un bœuf avec des musiciens de la salle.

Le festival continue ce soir, avec une conférence d'André Wentzo sur Duke Ellington à 18 h, et un concert du trio Wentzo à 20 h 30.

DP